Titre

Les pratiques rituelles comme marqueurs d’identités : la construction de la notion de « liturgie » dans l’Antiquité tardive

Auteur Gaetano SPAMPINATO
Directeur /trice Pr. Francesco Massa
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Ce travail de thèse s’inscrit dans le cadre du programme de recherche « Les compétitions religieuses de l’Antiquité Tardive », dirigé par le Pr. Francesco Massa, et vise à poursuivre une recherche sur la naissance de la notion de liturgie dans sa valeur identitaire et dans le panorama des compétitions religieuses entre le IVe siècle et la première moitié du Ve siècle. Dans cette perspective, on examinera certaines pratiques liturgiques des groupes chrétiens hétérodoxes, tant dans leur dimension historique et religieuse que dans leur présentation dans les sources, en particulier les hérésiologues. On examinera les sources concernant ces pratiques pour une reconstruction de leur dimension historique et religieuse et pour repérer, si possible, d’éventuelles influences provenant d’autres cultes. Cette approche historique s’accompagnera ensuite de l’étude de la perspective de ceux qui décrivent ces pratiques, pour mieux intégrer mon travail de recherche au sein du Projet.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing